Membres fondateurs

Les fondateurs de La Chaîne de l’Espoir

Professionnels de la santé ou d’ailleurs, les fondateurs de La Chaîne de l’Espoir ont créé un projet ambitieux que nous continuons aujourd’hui à faire vivre. 

Alain Deloche, Fondateur de La Chaîne de l'Espoir

Né en 1940, le Professeur Alain Deloche est un chirurgien cardiaque de renommée mondiale. Il a gravi chacun des échelons de sa carrière hospitalière avec opiniâtreté et passion. Il a sans doute opéré plus de 30 000 cœurs mais a surtout connu les premières heures de la chirurgie cardiaque avec les grands pionniers que furent Charles Dubost et Alain Carpentier. Il a été entre 2000 et 2010 à la tête du pôle cardio-vasculaire de l’hôpital Européen Georges Pompidou.

Membre de l’Académie de chirurgie et professeur émérite à l’université Paris Descartes, il a formé des milliers d’étudiants et particulièrement des centaines d’internes en chirurgie cardiaque. A l’université Paris V, ses travaux de recherche les plus connus concernent l’infarctus du Myocarde, travaux qui ont été récompensés par de multiples prix internationaux.

Par atavisme familial, par humanisme et conviction, le Professeur Alain Deloche a mené en parallèle un parcours humanitaire tout aussi exemplaire. En 1972, il est co-fondateur de Médecins Sans Frontières avec Bernard Kouchner. En 1980, il est co-fondateur de l’association Médecins du Monde dont il fut le président de 1984 à 1987.

Il a surtout créé en 1994 La Chaîne de l’Espoir pour venir au secours des enfants injustement condamnés de par leur lieu de naissance. Son objectif, à travers La Chaîne de l’Espoir, a toujours été de partager le savoir médical. Au Vietnam, en Afghanistan, au Cambodge, au Mozambique des hôpitaux ont été créés, des médecins et des chirurgiens formés. Chaque année et partout dans le monde, des milliers d’enfants bénéficient de cette chaîne de solidarité quasi-unique. Aujourd’hui, il se consacre essentiellement au développement de la cardiologie et la chirurgie cardiaque pédiatrique sur le continent africain avec notamment des projets hospitaliers au Sénégal et au Mali.

Alain Deloche est enfin l’auteur de nombreux ouvrages, les plus connus étant "Comme un éléphant Blanc" (éditions Michel Lafon), "Le roman du cœur" (éditions Michel Lafon), "Dîtes-moi la vérité Docteur" (éditions Robert Laffont), "La Glace à la vanille – un chirurgien pour les enfants du monde" aux éditions du Cherche Midi et tout récemment "Le cœur éternel, utopie ou promesse", co-écrit avec le Pr Gilles Dreyfus aux éditions Michel Lafon. 

Eric Cheysson, Président de La Chaîne de l'Espoir

Né en février 1951 en Seine-Maritime, Eric Cheysson, obtient son diplôme de médecine en 1981. Il se spécialise en chirurgie vasculaire et thoracique à l’Université de Laval au Québec (1982-1984). Il occupe des postes à responsabilités au sein d’hôpitaux publics : interne au CHU de Rouen, puis chef de clinique des hôpitaux de 1984 à 1986. Depuis 1989, il est chef du service de chirurgie vasculaire et thoracique à l’hôpital de René Dubos de Pontoise (Val d’Oise). Outre ses postes à responsabilité au sein des hôpitaux publics, il adhère à des sociétés savantes, comme la Société française de chirurgie vasculaire.

Parallèlement à sa carrière de chirurgien hospitalier, le docteur Eric Cheysson s’engage dans le domaine humanitaire au service des enfants en souffrance.

En 1979, Eric Cheysson rejoint le comité "Un Bateau pour le Vietnam". Il participe à la première expédition en Mer de Chine en compagnie de Bernard Kouchner, sur le bateau "L’Ile de Lumière" pour y soigner et secourir les "boat people" vietnamiens.

En 1980, il est l’un des fondateurs de Médecins du Monde. En juillet, il entre clandestinement en Afghanistan et sera l’un des premiers médecins humanitaires à soigner des populations civiles et des combattants Moudjahidines dans ce pays, envahi par l’armée soviétique.

En 1988, il crée avec le Professeur Alain Deloche, La Chaîne de L’Espoir, une association pour permettre aux enfants les plus pauvres d’avoir accès aux meilleurs soins. Il en devient vice-président en 1995.

En responsable du Groupe chirurgical de Médecins du Monde, puis à La Chaîne de l'Espoir, il participe à de nombreuses missions humanitaires en Asie (Cambodge, Vietnam, Sri Lanka au moment du tsunami), en Afrique (Sénégal, Tchad), en Europe de l’Est (Kosovo) et, enfin, en Afghanistan.

En 2001, Eric Cheysson contribue activement à la réalisation du Centre cardio-vasculaire de Phnom Penh au Cambodge et de l’Institut du cœur de Maputo au Mozambique, programmes de La Chaîne de l’Espoir.

La même année, il se lance dans la grande aventure de l’hôpital pour la Mère et l’Enfant à Kaboul en Afghanistan. Sa détermination et son engagement aboutiront à son ouverture en 2005 et à celle de la Maison des Enfants en 2008.

En décembre 2010, Eric Cheysson prend la succession du Professeur Alain Deloche et devient président de La Chaîne de l’Espoir. Il est Chevalier de la Légion d’Honneur (2010) et Grand Commandeur de l’ordre royal cambodgien (2001).

Eric Cheysson est l’auteur de "Au cœur de l’Espoir" paru aux Editions Robert Laffont en 2012. 

Nos membres fondateurs

  • Savine Baudet, médecin
  • Alain Carpentier, chirurgien cardiaque
  • Eric Cheysson, chirurgien vasculaire
  • Michel Cymès, médecin ORL
  • Michèle Delarrat, médecin anesthésiste
  • Alain Deloche, chirurgien cardiaque
  • Yves Desgrippes, chirurgien orthopédiste
  • Jean-François Elberg, chirurgien
  • Didier Frémont, cardiologue
  • Bernard Granjon, médecin
  • Roland Guénoun, consultant en communication
  • Bernard Kouchner, médecin, fondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du Monde, ancien ministre des Affaires étrangères
  • Jean-Claude Labbé, grand reporter
  • Jean-Claude Lafeuillade, ingénieur
  • Philippe Luxereau, cardiologue
  • Françoise Monard, ancienne directrice de la communication de BNP
  • Pierre Pradier, médecin
  • Claude Prigent, cardiologue
  • Jacqueline Rougé, biologiste
  • François-Xavier Roux, neurochirurgien
  • Françoise Sussman, dirigeante d’entreprise
  • Marc Tessier, ancien président de France Télévision
  • Philippe Valenti, chirurgien de la main